Qui sommes-nous ?

 

Quatre Bretons de souche et de branche ont décidé de créer cette petite association pour démontrer par l’action que la Bretagne se soucie de son environnement. ARBRES EN FÊTE est un événement organisé par une association Loi de 1901, enregistrée sous le N° W751215104, fondée le 25 février 2012 par: Stéphane CORRE, ex Dr général de la régie du Monde, Thierry DUSSARD, journaliste indépendant et créateur d’événements, Jacques FAILLIOT, ancien responsable des projets renouvelables d’Alstom, et Augustin LE  GOUVELLO, consultant en finance d’entreprise.

« Un arbre qu’on plante,
doit faire plus de bruit qu’un arbre qui tombe »

Afin de donner un prolongement à « L’année internationale des forêts » proclamée en 2011 par l’ONU, nous avons créé cette biennale autour du 25 Novembre. Notre fête a toujours lieu fin novembre, à la Sainte-Catherine, où tout bois prend racine, dit le dicton, car c’est le meilleur moment de l’année pour planter des arbres. La sève est alors redescendue, et le jeune arbre peut être transplanté sans dommage, il aura ensuite tout l’hiver pour s’habituer progressivement à son nouveau biotope, avant le retour du printemps.

EcoTree

Nous nous sommes rapprochés cette année de la start-up EcoTree pour son expertise forestière, et renforcer notre présence sur internet. Laissons les se présenter :

Nous sommes cinq amis qui partageons depuis la tendre enfance une passion pour la forêt.
Lors d’un voyage à Copenhague, en 2014, une chose nous frappe particulièrement : au lieu de sanctionner un comportement qui ne serait pas écologique, on récompense l’action positive.

 

Vianney notre forestier, qui est du voyage, nous raconte son passionnant métier tout en regrettant que les gens ne s’impliquent pas plus dans ce patrimoine commun de l’humanité qui est vital et qui est, au demeurant, un vivier économique certain. La preuve ? Les plus fortunés ne manquent jamais d’investir dans la forêt. C’est cela qui nous a inspiré le concept d’EcoTree.

Dans les faits, nous rachetons des forêts abîmées et les remettons en état, ou même en créons de nouvelles ; puis proposons à tout un chacun de se porter propriétaire d’un ou plusieurs arbres sur ces massifs.

L′Équipe d′EcoTree

La forêt bretonne

Région-bretagne

Avec 11% de son territoire couvert par la forêt (voir carte), la Bretagne a un taux de boisement inférieur à la moyenne nationale (28%). Cela s’explique par le fait que la première région agricole de France consacre en priorité son sol aux grandes cultures et à l’élevage.

3500 km de bocage

La région Bretagne renoue progressivement avec son bocage. Depuis 2008, plus de 3500 km de nouveaux talus ont été érigés, et ils sont souvent plantés d’arbres afin de renforcer leur effet filtrant. Grâce au programme Breizh Bocage, qui est alimenté par les collectivités locales et le Fonds européen de développement régional, les talus et les haies limitent l’érosion, contribuent à la biodiversité, et offrent un habitat aux oiseaux.

60 millions d′arbres

Plantés en France chaque année, soit près d’un arbre par habitant. Planter un arbre, c’est donc un acte altruiste, on ne le verra pas toujours arriver à maturité, on plante pour ses enfants et les générations à venir. C’est un geste d’espoir, qui peut au moment de sa plantation devenir une fête, et donner lieu à des photos de famille, ou des vidéos. Planter un arbre et le voir grandir, c’est la plus belle promesse que l’on puisse faire à l’avenir.

L’événement

Deux évènements en un. Nous plantons des arbres, mais nous semons surtout des idées, en nous déplaçant à chaque fois dans une commune différente, et en associant les écoles et le grand public.

Une première journée est d’abord consacrée aux enfants, et après avoir expliqué aux écoliers quelle essence d’arbre on va planter en fonction du type de sol, et pourquoi on choisit cette période de l’année, ils viennent avec leurs professeurs planter leur arbre sur la parcelle municipale choisie auparavant. On leur montre comment distinguer un feuillu d’un résineux, et on leur remet des documents illustrés qu’ils vont pouvoir ensuite rapporter chez eux.

La seconde journée est ouverte au grand public, auquel on offre un jeune arbre que chacun va pouvoir planter facilement – un coup de bêche suffit. Car le terrain a été préparé, et balisé, par les services municipaux avec lesquels nous travaillons main dans la main.

Ce sont toujours des parcelles municipales, car Arbres en fête oeuvre au service de l’intérêt général. En fin de journée, on se retrouve pour la partie culturelle de notre événement, car dans “agriculture” il y a le mot “culture”.

Nous sommes pour l’essentiel financés par des partenaires privés, pour lesquels cet événement est l’occasion de faire passer un message. Non pas se donner un simple vernis vert, mais participer à une expérience d’éco-citoyenneté, au cours d’une fête bretonne et conviviale. L’association, aux coûts de fonctionnement limités, n’emploie aucun salarié et n’a aucune arrière-pensée politique. Nous avons toujours reçu le soutien du Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, sans que cela corresponde à une subvention, car nous voulons économiser l’argent public. Notre association s’est rapprochée depuis cette année de la startup EcoTree, pour son expertise forestière, et renforcer notre présence sur internet.

Arbre en fête 2019 

Lesneven et Plouider, sous le signe des oiseaux

Arbre en fête 2016

Saint-Pol de Léon et Mespaul, sous le signe de la photographie

Arbre en fête 2014

Landivisiau et à Saint-Vougay, sous le signe de la musique

Arbre en fête 2012

Morlaix et Plougonven, sous le signe de la littérature