Arbres en fête 2016

Saint-Pol et Mespaul

Nicolas Floch et Bernard Floch, maires de Saint-Pol et Mespaul

Résineux et photo

Saint-Pol et Mespaul, en baie de Morlaix, étaient les hôtes de la troisième édition, placée sous le signe des résineux et de la photographie. Nicolas Floch, maire de Saint-Pol-de-Léon et président de la Communauté de Communes du Pays Léonard, et Bernard Floch, maire de Mespaul, deux communes du Finistère, étaient les deux chefs de file d’Arbres en Fête, qui a eu lieu les 25 et 26 novembre 2016. Les deux élus ont fait confiance à notre petite association au sous-titre positif et fédérateur, « les Bretons plantent pour la planète ».

Résumé de l’événement

 

Tout a commencé avec les écoliers qui ont planté des arbustes locaux (tamaris, ajoncs…) sur l’îlot Sainte-Anne, et de jeunes arbres sur des talus à Mespaul. Le rôle de filtre anti-pollution des talus est en effet déterminant contre l’érosion.

Le lendemain, nous étions nombreux sur l’îlot Sainte-Anne, que les Saint-Politains surnomment « la couette de plume », où 60 pins de Monterey, et 65 cyprès de Lambert, deux arbres qui résistent bien à l’air marin, ont été offerts aux personnes désireuses de participer à cet élan collectif.

La partie culturelle était illustrée par quatre photographes de talent qui ont exposé des photos d’arbres à la mairie de Saint-Pol. Françoise Huguier, Richard Dumas, Marc Le Mené, et Xavier Lambours, portent un regard personnel sur cet objet végétal particulier, l’arbre. A la fois fragile et fascinant, il nous invite autant à l’humilité, qu’à l’éternité. Le Morlaisien Marc Le Mené était présent, et a planté un cyprès avant de dédicacer le catalogue édité à cette occasion. Les bénéfices du catalogue, vendu 5 €, ont été versés au profit de la reforestation d’Haïti après l’ouragan Matthew.

©R.Dumas

©M.Le Mené

Échange avec les associations écologiques locales

« Certains groupes écolos mal informés, ont cru que l’on allait transformer l’îlot Sainte-Anne en forêt de pins et de cyprès, remarque Thierry Dussard, le président de l’Association. Nous plantons toujours sur des parcelles municipales, et choisissons des essences adaptées à chaque type de sol ; l’îlot Sainte-Anne, exposé à l’air salin, exigeait des variétés qui aient le pied marin. D’où le choix des cyprès de Lambert, des pins de Monterey, et d’autres arbustes locaux, du type tamaris, ajoncs, et troens ».

« Le site est classé, mais n’appartient pas au périmètre de Natura 2000, et le projet a reçu, après examen de l’étude paysagère du CAUE du Finistère, l’autorisation du préfet le 29 septembre, précise François Moal, adjoint à l’urbanisme et au cadre de vie de Saint-Pol de Léon. Les rares résineux existants avaient été abîmés par les tempêtes successives, nous plantons donc pour solidifier le cordon dunaire, tout en adossant l’aire de jeux existante à un rideau d’arbustes, et en protégeant le tout de la gourmandise des lapins ».

Les associations de protection de l’environnement qui s’étaient alarmées de ce projet de plantation sont reparties rassurées. La “couette de plume” a retrouvé tout son panache.

François Moal et Jacques Failliot

Cyprès de Lambert

Le photographe Marc le Mené

Remerciements

Cet évènement n’aurait pas pu avoir lieu sans l’aide de nos partenaires : Les mairies de Saint-Pol et de Mespaul, Le Télégramme et Tébéo TV, Leclerc de Saint-Pol, Point Vert Le Jardin à Saint-Pol, Peugeot Morlaix, BNP Paribas Banque de Bretagne, et le Syndicat Mixte de l’Horn (SMH).

Cet organisme, présidé par Jean-Yves Guéguen, agriculteur et maire de Carantec, assure la qualité et la distribution d’eau de tout le canton. Nous avons aussi reçu le soutien de Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.